Rencontre d'Eté au Jardin en Juillet #2

Après avoir observé la mue d'une leptophye ponctuée, ayant inspiré la dernière devinette du jour, voici une seconde rencontre rare au jardin en ce mois de juillet... attention espèce protégée ! Un des plus grands insectes de France métropolitaine, pouvant mesurer jusqu'à 8 cm pour le mâle adulte, 10 cm pour la larve...Vous avez trouvé ? Un indice de plus : on l'appelle aussi cerf-volant...


Lucane Cerf-Volant, mâle sur un tronc de figuier
Lucanus cervus, espèce protégée























Nous avons observé ce mâle lucane sur un tronc de figuier par une chaude soirée de juillet. Le lucane est une espèce protégée et un insecte utile au jardin. En effet le lucane est un insecte saproxylique, qui se nourrit de bois mort et participe donc à la décomposition du compost (c'est là d'ailleurs que nous trouvons en régulièrement les larves, gros vers blancs à ne pas détruire surtout ! Ne pas les confondre avec les larves de hannetons qui elles sont nuisibles pour les cultures dont elles mangent les racines.


Edmund Reitter - Fauna Germanica: Die Käfer des deutschen Reiches (vol. II, pl. 68).

Le mâle possède des mandibules impressionnantes, pouvant faire penser à des cornes de cerf, d'où son nom. La larve blanche à corps translucide et à tête orangée se développe dans les  souches d'arbres en décomposition. Elle se nourrit uniquement de bois mort, pendant plusieurs années (jusqu'à 6 ans ! ) avant de se transformer en nymphe puis en scarabée à l'automne qui ne devient adulte qu'au printemps suivant. Le lucane vivra alors environ un mois quasiment sur ses réserves jusqu'à l'accouplement et la mort. C'est aussi pour cela qu'on ne l'observe qu'en fin de printemps ou début d'été.

Le lucane, un témoin de la biodiversité à observer et protéger ! En avez-vous déjà rencontré ?



Commentaires

  1. Ouiiiii !! Mais ça fait super longtemps que je n'en ai pas vu ! Y en avait partout quand j’étais gamin (et c’était pas y a 50 ans !!) dans les Landes chez mes grands parents ... et maintenant ... j'en vois plus !

    Je ne savais pas que c’était une espèce protegée !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Fr@nck
      cette espèce dont la survie dépend de la présence de bois mort en décomposition. C'est pour cela souvent qu'on n'en voit plus à un moment donné : c'est qu'il n'y a plus de souches d'arbres morts...
      L'idée de cet article était également de bien montrer qu'il ne faut pas détruire les insectes par défaut sans savoir de quoi ils se nourrissent et s'ils sont nuisibles ou pas !
      Préservons la biodiversité et son intérêt pour l'Homme quand nous le pouvons...
      A bientôt

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Questions et commentaires bienvenus !

Posts les plus consultés de ce blog

DIY Sérum Visage anti-imperfections à l'Aloe Vera pour le Carnaval des Blogs et des Plantes de Mars : Recette Express

Sirop Maison Mélisse du Jardin et Citron

Que faire avec des Ecorces d'Orange ou de Citron Bio ? Astuce Cuisine #3